Archive de la catégorie ‘Réflexions’

Lettre ouverte à mes jeunes voisins consommateurs de drogue, en prenant pour responsables les États dans l’expectative

Jeudi 27 décembre 2012

Lettre ouverte à mes jeunes voisins consommateurs de drogue, en prenant pour responsables les États dans l'expectative dans * Drogue nidish-plume-ecriture1
J’ai écrit le courrier ci-dessous à des voisins qui ne sont plus actuellement mes voisins.

Dans ma commune, certains jours, c’est tous les 50 mètres que l’on absorbe des doses de cannabis par le simple fait de respirer.

Aujourd’hui, dans une rue proche de chez moi, c’est sur 50 mètres qu’une forte densité du produit se faisait sentir. Alors que je la remontais dans le « nuage », une maman descendait la rue en poussant un landau ; dans le landau, il y avait un jeune enfant.

Le problème est très grave, c’est un problème majeur de société. Les gouvernements qui se sont succédé sont très largement responsables de cette situation. Ils n’avaient pas le droit de jouer à l’autruche, ils n’ont pas le droit de s’irresponsabiliser.

Notre Président de la République actuel a à faire quelque chose à tous les niveaux pour changer la donne ; la France semble être une véritable passoire.


Jeunes hommes,

Vous allez quitter votre appartement dans quelques jours.

Je vous avais dit que fuir un problème, ne le résolvais pas.

Là où vous allez aller, vous allez avoir des voisins. Peut-être des enfants. Qu’est-ce que vous allez leur montrer, qu’est-ce que vous allez, malgré eux, leur faire respirer par votre voisinage ?

Ce jeudi 13 décembre 2012, une jeune dame, blonde (25ans environ), au pied de notre immeuble poussait à fumer une jeune fille colorée (17ans environs). Celle-là, emportée par la ou les premières tafs qu’elle avait fumés, quand l’autre lui tendit à nouveau le joint, s’étonna de cette transmission supplémentaire. L’ainée lui dit «Oui… on peut…» Quand j’ai croisé ces deux personnes, à l’entrée de l’immeuble, le regard de la plus âgée était empreint de dangerosité, tandis que l’adolescente portait douceur, candeur, et gentillesse. (suite…)

Armes légères et illégalité, l’ONU prend position alors que l’on est au lendemain du drame de Toulouse

Samedi 24 mars 2012


Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Communiqué de presse : ASSEMBLEE GENERALE CD/3330

Département de l’information • Service des informations et des accréditations
New York

23/03/2012
Comité préparatoire de la Conférence 
des Nations Unies sur les armes légères
9e & 10e séances – matin & après-midi


ARMES LÉGÈRES: LE COMITÉ PRÉPARATOIRE DE LA CONFÉRENCE D’EXAMEN ADOPTE SON RAPPORT FINAL


Après une semaine de débats, le Comité préparatoire de la Conférence des Nations Unies chargée d’examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme d’action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects a achevé aujourd’hui ses travaux en adoptant son rapport final.  « Malgré des problèmes réels, nous sommes parvenus à réaliser des progrès remarquables », a conclu sa Présidente, Mme Joy Ogwu, du Nigéria.

(suite…)

Qu’est-ce que le Yoga ? Trois formes de Yoga. Propos de Sri Chinmoy, Maître spirituel indien

Lundi 14 novembre 2011


whrpyre769ne769es.jpg

World Harmony Run : Yoga de l’Action

Qu’est-ce que le yoga ? Le yoga est le langage de Dieu. Si nous voulons parler à Dieu, il nous faut apprendre Son langage.

Qu’est-ce que le yoga ? Le yoga est ce qui révèle le secret  de Dieu. Si nous voulons connaître le secret de Dieu, il nous faut nous lancer sur le chemin du Yoga.

Qu’est-ce que le yoga ? Le yoga est le Souffle de Dieu. Si nous voulons voir à travers les Yeux de Dieu et ressentir à travers Son Cœur, si nous voulons posséder le Souffle de Dieu, et enfin si nous voulons devenir Dieu Lui-même, le Yoga nous appellera.

newzealand75concerts.jpg
Chants dévotionnels : Yoga de l’amour et de la dévotion 

Le yoga est union. Il est l’union de l’âme individuelle avec le Soi suprême. Le Yoga est la science spirituelle qui nous enseigne comment la Réalité ultime peut être réalisée au sein même de la vie.

Il nous faut accepter la vie et accomplir le Divin en nous-mêmes sur cette terre. Le Yoga nous affirme que chaque âme humaine est un représentant de Dieu sur la terre.

1411pif1.jpg
La méditation, la prière, les mantras :
Yoga de la connaissance

Portons à présent notre attention sur l’aspect pratique du Yoga.

Il existe plusieurs types de Yogas :
Karma Yoga, la voie de l’action.
Bhakti Yoga, la voie de l’amour et de la dévotion.
Jnana Yoga, la voie de la connaissance.

Ces trois sortes de Yogas sont considérés comme les plus importantes. Il existe d’autres formes significatives de Yogas, mais soit elles sont des branches des trois formes citées, soit elles leur sont étroitement associées.

Ces trois Yogas représentent les trois portails principaux donnant  accès au Palais de Dieu.

Si nous désirons voir Dieu et Le ressentir de la manière la plus intime, nous pratiquerons le Bhakti Yoga.

Si nous désirons réaliser Dieu au sein de l’humanité par notre service désintéressé, nous pratiquerons le Karma Yoga.

Si nous voulons réaliser la sagesse et les gloires du Soi transcendantal de Dieu, nous pratiquerons le Jnana Yoga.

Une chose est certaine. Ces trois voies mènes à la réalisation de Soi dans la réalisation de Dieu, et à la réalisation de Dieu dans la réalisation de Soi.

© Extrait de « Yoga and the spiritual life » de Sri Chinmoy

Blague affectueuse chrétienne : « Je vous Aime ! »

Samedi 12 novembre 2011

 

eglisea768colorier.jpg
Dessin à colorier

J’ai trouvé cette blague sur un site catholique, je l’ai retravaillée quelque peu, là voilà à votre disposition :

Il y a quelque temps, Tom Mamadou, qui était citoyen de l’État d’Alabama, aux USA, d’origine afro-américaine et de confession catholique priait chez lui pour sa mère malade. Quand il acheva sa prière, il décida de se rendre à l’église de sa paroisse et d’y brûler un cierge à son attention.
Hélas, le KKK avait pris possession de l’église et renvoyé le Curé ; à l’entrée, ils avaient placardé : « Interdit aux Noirs ».
Tom effrayé rebroussa chemin en courant.
De retour au foyer maternel, il s’adressa en prière à Dieu :
- Mon cher Dieu, je n’ai pas pût faire brûler de cierge… et embarrassé, il expliqua la raison.
La Voix de Dieu se fit alors entendre :

- Mon enfant, tu sais, tu ne m’y aurais pas trouvé ; Moi non plus Je ne suis pas là où il y a ségrégation. Mais j’ai entendu tes prières, ne t’inquiète pas, ta mère va guérir. Je lui ai donné cette maladie pour t’apprendre à M’aimer. Continue à Me prier. Je vous aime.

Bonne nouvelle : désarmement naturel en cours dans l’aviation militaire

Jeudi 27 octobre 2011

nidishatte769rita768viennenidishunblogfr.jpg
Clin d’œil

Article réalisé à l’occasion de
la
Semaine du désarmement, initiée par les Nations Unies
du 24 au 30 0ctobre

o o o

Si l’aviation se porte bien, malgré la crise qui secoue le monde, nous avons appris de sources compétentes que dans le cadre spécifique de l’aéronautique, le commerce des avions militaires était en chute libre, contrairement à celui des avions civile qui s’élève, et compense ainsi les manques à gagner qui pourraient inquiéter. Nous ne pouvons qu’espérer pour le bien du monde que ces courbes continuent dans leur tendance actuelle, jusqu’à l’arrêt total de la fabrication d’avions voués à détruire.

Le 24 septembre 2009, l’histoire inoubliable des deux rafales qui, pilotés par des officiers comptabilisant un grand nombre d’heure de vol, se sont percutés en plein ciel, a évidemment influencé l’avis des acheteurs de ces avions de guerre, et a ainsi agit sur le sort de l’aviation militaire française. Si l’accident n’a pas trouvé d’explication logique, les croyants savent que tout est entre les mains de Dieu, et que Celui-ci est patient, et non moins actif : les « hasards » et « incohérences » sont des aspects révélés et curieux de Ses possibilités infinies d’interventions directes.

Donc, soyons heureux de ce progrès naturel du désarmement, de cette baisse visible et inévitable de la fabrication d’avions de guerres. 

© Texte et photo de Nidish

Désarmer son mental, se départir des idées préconçues que violence, agressivité et guerres sont incontournables grâce à de fabuleuses histoires d’hommes avec les animaux (tigres, lions, crocodiles, requins…)

Mercredi 26 octobre 2011


Article réalisé à l’occasion de la

Semaine du désarmement initiée par les Nations Unies
du 24 au 30 0ctobre

o o o

A travers ces témoignages vivants, de relations d’hommes avec les animaux que l’on s’est présenté comme les plus dangereux de la planète, nous voulons seulement témoigner que l’Amour et la Joie de vivre sont les solutions les plus efficaces pour résoudre tous les conflits.

o o o
Ci-dessous 5 vidéos-témoignages

 

(suite…)

« Ma mort physique n’est pas la fin de ma vie », pensée de Sri Chinmoy, MaÎtre spirituel

Mardi 11 octobre 2011

karpanisrichinmoycentergb03.jpg

Sri Chinmoy
27 aout 1931 – 11 octobre 2007

 

My physical death
is not the end of my life
I am an eternal journey.

Ma mort physique
N’est pas la fin de ma vie
Je suis un éternel voyage.

 

© Pensée extraite du recueil de poésie-prière « Aspiration-Prier » n° 32
© Photo-montage de Karpani – Sri Chinmoy Center GB.03 

« La vie est belle » Pensée de Nidish

Mardi 27 septembre 2011

 

nidishunblogfr.jpg

 

La vie est belle, il n’y a pas de doute !
Mais qu’est-ce que l’on en fait ?
Demain, peut-être même aujourd’hui,
Nous la rendrons à sa juste mesure,
Magnifique !

 

© Texte, et photo du Portugal 25/11/2011 « Fleur au soleil », de Nidish

Le yoyo, décodage de sa fonction symbolique par Nidish : d’incarnation en incarnation

Jeudi 1 septembre 2011


« Mon temps s’écoule
Mon temps s’écoule,
Où es-tu dernier jeu de ma vie »

Sri Chinmoy

yoyo1.jpg

Le yoyo, jeu d’enfants, jeu d’adultes rêveurs. Comme en état d’auto-hypnose, le joueur fait aller dans un songe le rond de bois, ou de plastique, chargé par ses mouvements simples de métronome, de la dynamique symbolique du temps, et des incarnations qui se succèdent.

La main, telle la main de Dieu qui expédie notre âme dans le monde terrestre, lance le rond solide, qui la retrouve à la fin de sa course. Le yoyo retourne aussi dans la main joueuse, qui ne le garde pas longtemps, qui le renvoie après une pose courte, mais suffisante, intuitive ; Sri Chinmoy évoque* que, dans la vie mortelle de l’homme physique et immortelle de l’âme, celle-ci se repose en moyenne 15 ans dans le « Ciel », avant de s’incarner à nouveau ; ce temps de repos varie selon le travail sur soi effectué sur terre.

Ainsi va l’âme, d’incarnation en incarnation. Irrésistiblement, elle quitte le monde de repos, dans la main Céleste, pour s’incarner à nouveau sur terre, parfois poussée, quand elle refuse l’incarnation. Quand elle a fini son périple sur terre, elle revient dans la Main protectrice, avant de repartir dans une nouvelle vie, courte, si on la compare à l’Échelle du temps, composée de tant de millénaires.

Le yoyo est un jeu d’enfant qui nous ramène à la profondeur de notre être, et au sens de la vie ; notre vie et le jeu du yoyo ne se limitent pas à un simple exercice gymnique de montée et descente des Cieux à la terre et d’un retour de la terre aux Cieux. Il y a dans les deux cas une notion de progrès. Pour la Vie, l’on évoquera par exemple, le service à à l’autre, à l’humanité, elle est en quête d’une amélioration constante de notre nature. Et celui du yoyo, dans l’évolution de ses volutes. C’est là que ce mouvement hypnotique interpelle, provoquant dans le jeu de va-et-vient, tant une recherche de l’Eternelle perfection, que de sa raison d’être dans l’évolution.

Quand le joueur excelle, l’on peut comparer le parcours de la pièce de bois à une danse. Danse que les mystiques évoquent dans leur propos quand, en raison de leur proximité avec leur propre âme, ils ressentent la vie comme une Danse Suprême, et les évènements de leur vie comme un jeu divin.

L’on décèle ou pressent une raison d’être à ce mouvement d’horloge, régulier, chez les premiers utilisateurs de yoyo, et vertigineux chez les joueurs actuels. Chacun de nous, un jour, retrouvera ce sens profond. Nous le retrouverons dans l’immobilité du mouvement, qui se trouve à l’intérieur de nous, tout comme le rond du yoyo est masse, et force, dans le mouvement qu’on lui impose.

L’on s’incarne et l’on se réincarne, encore et encore, jusqu’à ce que nos prières et méditations emplissent totalement notre vie, et nous amènent à réaliser la Lumière. Nous retournerons alors dans cette main divine qui nous était tendue depuis si longtemps.

Le But de la vie est la « Réalisation de Dieu » ; quand le yoyo a assez joué, il se retrouve dans la main de son propriétaire. Main et yoyo sont alors au repos, unis dans un arrêt amical et confortable. Le yoyo est rangé au chaud. Il en est de même pour l’âme qui, ayant fait les progrès qui se doit, se fond dans la douceur divine.

Le yoyo rempli sa fonction d’éveil sur le temps qui s’écoule, et le sens profond de la vie.

© Nidish

* « Mort et réincarnation » de Sri Chinmoy aux Editions de la Flûte d’Or

Texte revu, rectifié et complété le 20 décembre 2012

Le rire-sourire, le rire-humanitaire, le rire-thérapeutique, le Rire-Dieu. Quelle Joie ! Pensées d’auteurs

Mardi 19 juillet 2011


srichinmoyritndishunblogfr.png

Sri Chinmoy

 Neuf pensées d’auteurs

Le rire pur, le rire d’enfant, commence avec la pleine acceptation de nos erreurs et préjugés. » Arnaud Desjardins

0 0 0 0 0 0 0


« Rire de mourir et mourir de rire » Jacques Prévert

0 0 0 0 0 0 0

« Riez et le monde rira avec vous,
Pleurez et vous pleurerez seul,
Car le triste vieux monde doit emprunter sa joie,
Mais il a bien assez de soucis en propre. »
Ella Wheeler Wilcox

0 0 0 0 0 0 0

« Les enfants peuvent être ici nos guides ; voyez chez eux le rire succède vite aux larmes » Karl Otto Schmidt

0 0 0 0 0 0 0

« Bienheureux celui qui a appris à rire de lui-même : il n’a pas fini de s’amuser  » Joseph Folliet

0 0 0 0 0 0 0

« Plus que l’Académie Française, le rire confère, dès ici-bas, l’immortalité conditionnelle. » Léon Daudet

0 0 0 0 0 0 0

« Le rire, comme les essuie-glaces, permet d’avancer même s’il n’arrête pas la pluie. » Gérard Jugnot

0 0 0 0 0 0 0

« Mourir de rire c’est se fendre la pipe sans la casser. » Jicka

0 0 0 0 0 0 0

« Comme ça lave, un bon rire. » Daniel Picouly


Citer ces pensées ne cautionne pas de notre part les auteurs, mais seulement la pensée citée.

Cinq aphorismes de Nidish

Quoi de meilleur que de rire en Ami.

0 0 0 0 0 0 0

Pour pleurer, il y a de quoi.
Pour rire, il y a de quoi.
Quelle similitude ; à pleurer,
à rire.
Pleurons.
Rions.
Dieu nous couvre de Sa douce Compassion.

0 0 0 0 0 0 0

Tout est infiniment sérieux en ce bas monde.
La preuve !?
Ma douce joie,
Emplie de rires et de sourires.

0 0 0 0 0 0 0

Qu’il est bon de rire !
Pourquoi réfléchir dessus ?

0 0 0 0 0 0 0

Le rire est sans aucun doute un expiatoire ; il est bon de le laisser aller.
N’essayons pas d’empêcher le dénouement, ce serait un crime.

 © Aphorismes de Nidish

12345...7