Archive de la catégorie ‘- Soulevers de poids’

Les extraordinaires soulever de poids réalisés par Sri Chinmoy : plus de 3 tonnes d’un bras, et de l’autre

Vendredi 5 août 2011


“Il y a une vie intérieure ; il y a un esprit, et ma capacité à soulever des poids importants prouve
qu’il peut également agir dans la matière. J’exécute ces soulever de poids avec mon corps physique,
mais la force vient d’une source intérieure, de ma prière et de ma méditation.”
Sri Chinmoy

srichinmoysoule768veplusde3tonnesdechaquemainsnidishunblogfr.jpg
Cliquer doucement sur l’image

Le 30 janvier 1987, à l’âge de 55 ans,
Sri Chinmoy soulève 7063 livres (3203,72kg)
avec le bras droit

à partir d’un support situé à hauteur d’épaule.
Le 4 aout 1988,
il soulève 7040 livres (3193,29kg) du bras gauche.

Sri Chinmoy nous explique :

« A travers cette performance sportive, j’offre l’occasion à d’autres personnes de voir ce que l’on peut réaliser physiquement grâce au spirituel. »

« Lorsque je regarde la charge que j’ai tenue en l’air, mon esprit est confus et déconcerté.
Si nous vivons dans notre mental, nous ne trouvons que le doute, la peur, et la confusion. Mais si nous vivons dans le cœur nous réaliserons que tout est possible… C’est nous qui décidons de nos limites mais c’est également nous qui pouvons décider de les franchir. Nous pouvons constamment défier l’impossible à la fois intérieurement et extérieurement… Ma philosophie est la philosophie du progrès, de la transcendance de soi… »

Témoignages contemporains :

Bill Pearl, cinq fois Monsieur Univers : « Novateur, Sri Chinmoy utilise la Force à des fins spirituelles et incite chacun à employer tous les moyens que nous offre le monde visible pour manifester le Divin. Une philosophie de l’acceptation totale. »

Emil Zatopek , triple médaille d’or aux J.O. d’Helsinski : « Sri Chinmoy est un homme bon. Pendant des années, il a inspiré tout le monde à courir parce qu’il voulait que ses frères et sœurs connaissent la persévérance. A présent, grâce à l’haltérophilie, il inspire chacun à posséder plus de force. »

Mohammed Ali, trois fois recordman en boxe, poids lourds (à propos d’un précédent recors, « moindre ») : « 170 livres ! C’est un signe que Dieu est avec lui spirituellement et physiquement.
Le monde a besoin d’hommes comme lui. Il y a tant de guerres et de haine. Nous avons besoin d’hommes pour faire progresser le monde. Le service à autrui est le prix que nous payons pour notre demeure dans la vie future. Dieu le bénisse ! »

Questions de journalistes à Sri Chinmoy sur les soulevés de poids, et ses soulevés de plus de 3 tonnes d’un bras

Vendredi 5 août 2011

srichinmoysoule768ve7063livresnidishunblogfr.jpg
Sri Chinmoy soulève 7063 livres (3203,72kg)

Question : Pourquoi pratiquez-vous la force athlétique ?

Sri Chinmoy : Je ne suis pas un haltérophile. Je suis un chercheur de Dieu et j’encourage chacun à méditer, à prier… J’espère seulement servir la lumière d’inspiration, montrer qu’avec la prière et la méditation il n’y a aucune limite à ce que nous pouvons accomplir… Sans ma vie de prière et de méditation, je suis sûr que je ne pourrais pas lever plus de 27 kilos.
En soulevant des poids, je souhaite inspirer d’autres personnes à extérioriser leur propre force intérieure. La force intérieure n’est pas mon monopole. Chacun en a. Elle doit seulement être extériorisée et utilisée à des fins positives et non destructives, car la force ne signifie pas agression. Elle signifie aller au-delà de soi-même et se vaincre soi-même.

Question :  Quels est précisément la relation entre votre recherche de paix et la force athlétique ?

Sri Chinmoy : Il existe un lien important entre ce que je fais aux États-Unis et ce que je fais lorsque je soulève des poids. En pratiquant la force, j’essaye de montrer que si l’on prie et l’on médite, on porte en avant sa force intérieure et la force intérieure n’est rien d’autre que la Paix. Aussi si quelqu’un est réellement fort intérieurement il est toujours en Paix. C’est uniquement à cause de l’insécurité que les individus et les nations se battent les uns contre les autres et essayent de montrer leur suprématie. Mais une fois que nous avons acquis de la force intérieure, nous nous sentons sécurisés, confiants. Notre insécurité disparait et nous obtenons une Paix durable… Quand notre mental est en Paix, quand la Paix inonde notre être tout entier, nous ne nous querellons plus avec les autres, nous ne parlons plus en mal d’eux… C’est ainsi que le monde vivra dans l’harmonie et le sentiment d’unité. La Paix est unité.

Question :  Que faites-vous avant de soulever une charge ?

Sri Chinmoy : Je me concentre le plus puissamment possible sur mes ressources intérieures et je médite sur la Force cosmique. J’essaye d’obtenir de la force universelle dans mon corps.

srichinmoygrosplansoule768veplusde3tonnesnidishunblogfr.jpg
Sri Chinmoy soulève le 27 nov. 924kg

Question : Ce doit être très difficile physiquement ? Est-ce douloureux ?

Sri Chinmoy : Non, ce n’est pas douloureux mais c’est une tâche immense et très épuisante. La force intérieure doit pouvoir venir en avant et le corps physique doit être prêt à recevoir la puissance qui vient de l’intérieur. Le corps physique doit être un instrument pur et parfait de l’esprit. Je soulève ces poids avec mon corps physique mais la force et la puissance viennent de l’intérieure… L’énergie n’a qu’une seule source et cette source est l’énergie spirituelle.

Question : Quelle différence y-a-t-il entre la force et la puissance ?

Sri Chinmoy : Il y a une grande différence entre la force et la puissance. La force prédomine dans le physique, avec le physique et pour le physique. La puissance est une performance intérieure. S’il y a une lutte acharnée entre la force et la puissance, la puissance gagnera toujours car la source de la puissance est infiniment plus grande que la force physique qu’aucun être humain ne pourra jamais avoir.


© Interview paru dans le mensuel « Le monde Inconnu » en 1987