Archive de la catégorie ‘- Sourire et rire’

Humour aimant de Nidish : Le sourire de Nashrudin

Lundi 14 novembre 2011

 

ciellesouriredenashrudin.jpg

Nashrudin prend aujourd’hui, pour la première fois l’avion. Tout se passe très bien pour lui, il est heureux, il va voir un de ses très cher ami et frère spirituel.
L’avion prend son envol, et survole la ville de naissance du Mulla.
Nashrudin est curieux de voir son pays. Il se penche vers le hublot.
Il revient brusquement en place effrayé, se plie sur sur lui-même et se met à trembler comme une feuille.
L’hôtesse vient vers lui et s’inquiète de se qui se passe :
- Qu’avez-vous, monsieur ! Vous avez un malaise ?
Nashrudin toujours tremblant, claquant des dents :
- J’ai oublié ma brosse à dents, on ne peut pas faire demi-tour ?
L’hôtesse soulagé :
- Oh monsieur, vous nous faites des frayeurs ! Vous pourrez vous en acheter une à votre arrivée !
- Mais mon ami sera à l’aéroport, comment vais-je pouvoir lui sourire ?

 

© Photo et Histoire originales de Nidish : « Le sourire de Nashrudin »

Blague affectueuse chrétienne : « Je vous Aime ! »

Samedi 12 novembre 2011

 

eglisea768colorier.jpg
Dessin à colorier

J’ai trouvé cette blague sur un site catholique, je l’ai retravaillée quelque peu, là voilà à votre disposition :

Il y a quelque temps, Tom Mamadou, qui était citoyen de l’État d’Alabama, aux USA, d’origine afro-américaine et de confession catholique priait chez lui pour sa mère malade. Quand il acheva sa prière, il décida de se rendre à l’église de sa paroisse et d’y brûler un cierge à son attention.
Hélas, le KKK avait pris possession de l’église et renvoyé le Curé ; à l’entrée, ils avaient placardé : « Interdit aux Noirs ».
Tom effrayé rebroussa chemin en courant.
De retour au foyer maternel, il s’adressa en prière à Dieu :
- Mon cher Dieu, je n’ai pas pût faire brûler de cierge… et embarrassé, il expliqua la raison.
La Voix de Dieu se fit alors entendre :

- Mon enfant, tu sais, tu ne m’y aurais pas trouvé ; Moi non plus Je ne suis pas là où il y a ségrégation. Mais j’ai entendu tes prières, ne t’inquiète pas, ta mère va guérir. Je lui ai donné cette maladie pour t’apprendre à M’aimer. Continue à Me prier. Je vous aime.

Retrouver, sourire, joie, dynamisme et entrain en entonnant un chant de Sri Chinmoy conçu pour éveiller tout l’être

Mardi 4 octobre 2011

 

Smile my Soul Smile

Chant de Sri Chinmoy

[GV DATA="http://video.rutube.ru/574e673b294332be9ce27ba47ed57852"][/gv]

Paroles :

Smile, my soul, smile, even for a while.

Smile, my heart, smile, even for a while.

Smile, my mind, smile, even for a while.

Smile, my vital, smile, even for a while.

Smile, my body, smile, even for a while.

(Viendra la partition)

©
Copyright © 2011 Sri Chinmoy
All rights reserved under Creative Commons license 3.0

Histoire-Enseignement : Les œufs du frigo

Lundi 25 juillet 2011


oeufsenlignenidishunblogfr.png

J’ai trouvé la base de cette histoire sur le net, je vous propose cette nouvelle version :

Cela se passe dans le frigo, dans le bac à œufs.
9 œufs sont à l’intérieur, le dixième emplacement est pris par un Kiwi…
Le premier œuf, le plus a gauche, regarde en bout de ligne. Interpellé, il dit a son voisin :
 » Dis… regarde au bout… t’as vu la gueule qu’il a l’œuf ! »  
Le 2eme œuf regarde et s’étonne :
 » Purée, oui, t’as raison…  »
Le 2eme œuf se retourne vers le 3eme et lui dit :
 » Dis, t’as vu la gueule de l’autre au bout ?  »
 » Oh purée… c’est pas possible ! ! !  »
Il se tourne aussi vers le 4eme œuf et lui dit :
 » Eh ! Regarde l’œuf du bout, il tire une de ces gueules »
 » Ah Ouais…  »   et ainsi de suite jusqu’au 8eme :
 » Dis, tu as vu l’œuf à côté de toi, il est pas bien… »
Le 9eme œuf regarde son voisin et s’étonne…
Il revient alors sur le 8eme œuf et lui rétorque :
 » T’es con ou quoi, tu sais pas, c’est un kiwi  !
Celui-ci s’empresse de se tourner vers le 7ème œuf et lui répéter :

« T’es con ou quoi, c’est un kiwi  ! »
Et le 7ème de se tourner vers le 6ème, et le 6ème vers le 5ème…
Et ainsi de suite, jusqu’au premier, qui n’a plus personne vers qui se tourner.
Alors le premier revient vers le second et lui assene :
« Il ne peut pas s’habiller comme tout le monde !
Et le 2ème le répète au 3ème :
- C’est vrai ça, il ne peut pas s’habiller comme tout le monde…
Et ainsi de suite, 4ème, 5ème, 6ème… jusqu’au 9ème qui se tourne vers le kiwi pour lui dire aussi :
« C’est vrai ça, tu ne peux pas t’habiller comme tout le monde !? »
Le kiwi regarde alors l’œuf, et lui répond tranquillement :
« C’est vrai ça. »

© Nidish

Blague de Nidish : Les économies du juif

Jeudi 21 juillet 2011

 

chapeaujuifpreforme.jpg

316) Les économies du juif

C’est un juif qui entre dans un magasin de matelas, il va voir le vendeur, qui est juif aussi, il lui dit :
- Je voudrais un matelas le plus fin possible, pas trop large, en mousse, le moins cher possible.
- Mais monsieur, dit le vendeur, si c’est pour cacher vos économies dessous, il vaut mieux prendre au contraire un matelas en laine à deux places ; plus il pèse lourd et moins les voleurs ont envie de chercher dessous.
- Oui, mais c’est beaucoup plus cher !
- C’est vrai, je l’admets. Mais beaucoup moins cher qu’un coffre fort.
Le monsieur sort pensif.
En marchant il passe devant un marchant, juif lui aussi, de chaussettes : « Voilà ce qu’il me faut ! »
Il entre dans le magasin, il demande au vendeur :
- Vous n’auriez pas une paire de chaussettes en synthétique, ou mieux, une seule chaussette dans les invendus ?
- Monsieur, si c’est pour cacher vos économies, il vaut mieux une bonne paire de chaussettes montante en laine.
- Oui, mais ça coute plus cher qu’une chaussette en synthétique parmi les invendus ?
- C’est vrai, je l’admets. Mais beaucoup moins cher qu’un matelas.
Le monsieur sort sans dire au revoir, perdu dans ses pensées.
Sur le trottoir il voit un mendiant, il se dit, lui doit être de bon conseil. Il va le voir :
- Dis, tu peux me dire où tu caches tes économies ?
Le mendiant sans hésiter lui répond en montrant du pouce derrière lui :
- Là, derrière moi, dans la banque !
- Dans la banque ! Mais ils prennent des commissions !
- C’est vrai, mais c’est mon fils le directeur, je me suis arrangé avec lui.

 

© Nidish
© Le chapeau
Pour l’achat sur le site (chapeau) vous bénéficiez d’une réduction de 10% : code: e2f354
Avantage accordé sympathiquement par le magasin aux utilisateurs du blog.


Note : Le rapport à l’argent n’appartient, ni à une culture, ni à une religion, ni à une classe sociale, mais à un mental… en harmonie avec le cœur, l’argent est alors au service du monde, coupé du cœur, l’individu tire profit de tout, au dépend de tout le monde.

Pour sourire, blague Chrétienne : Le balai au fond de la cour

Lundi 18 juillet 2011

balaimoustachenidishunblogfrjpg.jpg

- P’tit Jean, va chercher le balai qui est au fond de la cour, dit la maman à son petit garçon, un soir d’hiver.
- Maman, il fait nuit et j’ai peur d’aller tout seul au fond de la cour…
- N’aies pas peur, p’tit Jean, tu sais bien que Jésus est partout et qu’Il nous protège ! Tu ne seras pas seul !
- C’est vrai ? Il est partout ? Il est aussi au fond de la cour ?
- Bien sûr, mon chéri !
Petit Jean se presse d’ouvrir la porte de la cour et de crier :
- Jésus, si T’es au fond de la cour, Tu peux nous ramener le balai ? S’Il te plait…

Pour sourire, Fernandel dans Alibaba et les 40 voleurs – Extrait, le début du film

Vendredi 4 juin 2010

 

Image de prévisualisation YouTube

Ashrita Furman bat un nouveau record du monde : Il attrape au vol 76 œufs

Samedi 29 mai 2010

Image de prévisualisation YouTube

En mai 2010, Ashrita Furman, qui habite à New York, a battu un nouveau record du monde. L’action se déroule à Budapest cette fois-ci. Vous allez le voir, il a attrapé au vol le plus grand nombre d’œufs crus possible qu’on lui lançait d’une distance de 5 mètres ; ont été retiré les œufs cassés. Le garçon a ainsi établi un nouveau record Guinness, avec 76 oeufs attrapés et déposés sans être cassés. Il veut ainsi montrer que l’on peut arriver à des résultats élevés avec de la concentration et de l’entrainement. Ashrita est un grand sportif qui pratique la méditation depuis plusieurs dizaines d’années.

Pour sourire, Simon’s Cat : « The Box » (La boite)

Vendredi 15 janvier 2010

Image de prévisualisation YouTube

De bon cœur !

Jeudi 14 janvier 2010

nirbhasamageecentresrichinmoysmileyvase.jpg


Dites le, avec le sourire, ou avec des fleurs.
Ou encore… avec les deux.

Nidish

 

© Nirbhasa Magee « Smiley vase » – Centre Sri Chinmoy

12345