• Accueil
  • > Sri Chinmoy : Etre disciple

Archive de la catégorie ‘Sri Chinmoy : Etre disciple’

La régularité dans la vie spirituelle et la pratique de la méditation, propos de Sri Chinmoy, Maître spirituel

Samedi 8 octobre 2011


Question :
Pourquoi accordez-vous autant d’importance à la régularité dans la vie spirituelle ?

 

srichinmoynidishunblogfr.jpgSri Chinmoy : Nous mangeons régulièrement pour donner des forces à notre corps. Peut-être mangeons-nous presque la même nourriture tous les jours, mais nous devons manger régulièrement.

Dans la vie spirituelle, nous devons méditer régulièrement chaque jour et si nous appartenons à un Centre spirituel, nous devons participer à ses activités régulièrement. Cela renforcera notre être intérieur et assurera notre progrès continu.

 

© Extrait de « Problèms, problèms, are they reallly problèms? » Un livre de Sri Chinmoy à paraître en français

Concerts de musiques spirituelles avec la venue du festival « Song of the Soul » à Lisbonne le 23 septembre 2011

Vendredi 23 septembre 2011


Un Week End découverte au Portugal

concertsongofthesoula768lisbonneauportugal.jpg

concertsongofthesoullisbonne.jpg

Le Monastère des Hiéronymites  (Jeronimos Monastery en portugais) est un grandiose monument historique classé dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (UNESCO World Heritage Convention)

Présentation sur ce blog de différents groupes participant au Festival Song of The Soul ; chaque concert est composé de plusieurs groupes différents jouant à leur manière les mélodies et chants de Sri Chinmoy, les prestations spirituelles sont toujours de très hautes qualités.

La page officielle du Concert à Lisbonne est sur le site officiel du Festival Song of the Soul. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires et le plan d’accès.

Le chercheur véritable (2) s’efforce de ne pas influencer le monde

Vendredi 15 juillet 2011

champdepaquerettesetcoquelicotsnidishunblogfr.jpg

Le chercheur véritable s’efforce de ne pas influencer le monde, car il sait qu’influencer le monde revient à demander au monde de voir la réalité telle qu’il la voit lui-même, ou qu’il veut la voir. Le chercheur véritable ne souhaite qu’inspirer le monde, il lui offre amplement l’occasion de voir la réalité comme il la voit lui-même. Mais il le fait sans imposition. Il n’insiste pas de manière directe ou indirecte, pour que la réalité soit perçue d’une façon ou d’une autre.

Le chercheur véritable est toujours prêt à servir le Suprême Bien-Aimé en chaque individu. Il essaie d’abord de servir le Suprême en accord avec la réceptivité du monde. Puis après avoir lui-même accompli des progrès considérables, il s’efforce de servir le monde comme le Suprême veut qu’il le serve. Tant qu’il est lui-même un débutant, tant qu’il fait encore des progrès, il a le sentiment que c’est son devoir absolu que d’aider le monde à accélérer ses progrès et son succès à la manière du monde. Mais un jour vient où il ressent qu’il doit voir le succès et les progrès du monde comme son Pilote Intérieur souhaite qu’il les voie.

© “Le Chercheur véritable” 2/7/75 NY Centre Sri Chinmoy
© Photo Nidish

Présentation du Groupe vocal International de Paree qui chante les chants spirituels du Maître indien Sri Chinmoy

Mardi 28 juin 2011

 

pareesgroup.jpg

Le Groupe International de Paree est un chœur féminin a capella qui chante depuis plus de 20 ans les œuvres de Sri Chinmoy dans une atmosphère divine de pureté et de sérénité.

Ce groupe a été créé et constitué par Sri Chinmoy en 1987 ; les membres n’étaient alors que des enfants. Le groupe est dirigé par Paree Atkin qui vit à New York. Paree a été personnellement formée par Sri Chinmoy dans l’art du chant fervent. Sri Chinmoy composait souvent des chants (il est l’auteur de plus de 18 000 chants), quand l’occasion fréquente se présentait, il les apprenait aussitôt aux membres présents de ce groupe. De par cet apprentissage le groupe interprète les mélodies à l’unisson avec maîtrise, gaieté et dynamisme. Les moniales savent des milliers de chansons de Sri Chinmoy par cœur. Elles chantent toujours sans partitions sous les yeux, et méditent avant de chanter. Une fois, alors que la majorité des étudiants de Sri Chinmoy étaient aux Célébrations de Son anniversaire, Sri Chinmoy, qui fredonnait de ses chants bengalis, a eu un trou de mémoire. Il a demandé si quelqu’un (nous étions de l’ordre de 1800 étudiants) connaissait le chant entonné. Paree, dans le Silence et la douce Lumière dans laquelle nous baignions, a été la seule a répondre positivement.*

Lors de leurs répétitions les filles du groupe récitent des mantras qui éveillent leurs qualités de chanteuses. Le groupe, appelé aussi My Heart’s Morning Dews, est mouvant, il est composé d’un nombre très variable de choristes, ainsi le chœur est souvent intervenu dans le monde entier lors des concerts de Sri Chinmoy et maintenant au cours des concerts-festival mobiles Song of The Soul.

En contraste avec les autres groupes du festival Songs of the Soul, le chœur de sopranes chante sans instruments et avec peu ou pas du tout d’arrangements. Interprété par les groupes unissons, les chants de Sri Chinmoy ont la simplicité, le silence et des variations vocales qui rappellent quelquefois les chants grégoriens.

En 2000, le groupe de Paree a remporté un Record du Monde Guinness pour avoir chanté plus de 22 heures en continu.

* Témoignage de Nidish

Est-ce que la vie spirituelle modifie la forme physique ? Réponse de Sri Chinmoy

Jeudi 26 mai 2011

mg682112.jpg

Ici Ashrita Furman, à Bali, au début de l’année (janvier 2011), avec un jeune Orang-outan sur le dos, établi un record du monde insolite, mais non moins très sportif qui sera enregistré dans le très officiel livre « Guinness Records ». Ashrita est le détenteur du record du monde des records du monde réalisés par une seule personne.

o o o o o o o

Est-ce que la vie spirituelle modifie vraiment la forme physique ?

Sri Chinmoy : Oui, la vie spirituelle change la forme physique si, en pratiquant la vie spirituelle, on prend soin du physique. Il y a beaucoup de Maîtres spirituels qui pratiquent la spiritualité et qui prennent également soin du physique. Je fais partie de ces Maîtres. Même lorsque j’étais en Inde, je m’entraînais régulièrement parallèlement à la méditation. Mais il y a aussi beaucoup de Maîtres qui ne s’occupent pas du physique.

La vie spirituelle a la capacité de changer le physique, mais si l’on n’utilise pas consciemment la vie spirituelle pour aider le corps, le corps ne sera réceptif que dans une certaine mesure. Cela dépend du chercheur ; soit il souhaite que sa vie spirituelle entre dans sa conscience physique, soit il préfère avoir deux existences séparées. Mon sentiment est que les deux devraient aller ensemble. Mais encore une fois, il est inutile qu’un corps devienne fort si l’on n’aspire pas. Le corps et l’âme doivent aller de pair dans le voyage spirituel.

Le groupe suisse Montain Silence interprète les chants spirituels de Sri Chinmoy

Jeudi 19 mai 2011

Image de prévisualisation YouTube

Le groupe  « Mountain-Silence » a donné de part le monde un grand nombre de concerts spirituels. Les chants que le groupe interprète sont en bengalis, en anglais, mais aussi en français ; ils ont été écrits par le compositeur bengali et maître spirituel Sri Chinmoy. Ce concert a eu lieu lors d’une messe dans le village suisse de Zermatt, les musiques sont ici accompagnées de très belles images de l’église et de montagnes. Elles ont été filmées par notre ami Kedar.

Le régime végétarien dans la vie spirituelle et la vie de tous les jours

Samedi 12 décembre 2009


kakisurbranchedeplaqueminierwwwnidishunblogfr.jpg

Fruits du Ciel
Kakis sur Plaqueminier

Le régime végétarien joue un rôle des plus importants dans la vie spirituelle. La pureté est d’une importance capitale pour l’aspirant. Cette pureté doit être établie dans le physique, le vital et le mental. lorsque nous mangeons de la viande, du poisson, la conscience animale agressive entre en nous. Nos nerfs deviennent agités, agressifs et cela peut gêner notre méditation. Tandis que les douces qualités des fruits et des légumes nous aident au contraire à établir dans notre vie intérieure comme dans notre vie extérieure les qualités de douceur, de simplicité et de pureté. En étant végétariens, nous aidons donc notre être intérieur à renforcer sa propre existence. Intérieurement, nous prions et méditons ; extérieurement, la nourriture que nous absorbons de la Mère Terre nous aide également, nous donnant non seulement de l’énergie mais aussi de l’aspiration. 

Voir les autres articles sur l’alimentation végétarienne
En cliquant Ici

 

© Texte de Sri Chinmoy – Centre Sri Chinmoy
© Photo de Nidish

Song of the soul : le festival mobile de musique sacrée

Vendredi 27 novembre 2009

 

songsaug09bmsj.jpgsongsaug09bhj.jpgsongsaug09sj1.jpgsongs09augmj.jpg
Cliquer pour agrandir la photo

Vous avez pu écouter la musique que les disciples de Sri Chinmoy jouent à partir de leurs compositions réalisées sur les mélodies de Sri Chinmoy, Celui-ci a écrit plus de 1500 chants, chants sacrés de la plus haute inspiration. Si vous avez aimé les interprétations des disciples, sachez que nous organisons une formule de festival unique au monde, un festival tournant,  composé des plus grands musiciens de notre voie, qui se produisent gracieusement pour le bonheur des auditeurs. La formule « Song of the Soul » a démarré avec les disciples de Sri Chinmoy aux Etats Unis.  Les disciples européens, ayant trouvé la formule heureuse, se sont dit de faire de même en Europe. Il est vrai que les groupes et solistes existants sont excellents. Personnellement je regrette que cette musique ne soit pas mieux diffusée ; elle a toutes les qualités pour plaire. Déjà l’an dernier, à nouveau cette année, dans plusieurs grandes villes d’Europe, et à nouveau en 2010 dans de nouvelles villes, dont Paris, des milliers de personnes assistent à cette tournée et profitent de manière privilégiée à la douceur et la profondeur des de ces offrandes musicales. Musiques spirituelle, elle est à écouter avec le cœur, l’âme en tire  une pleine satisfaction.

songs09auggj.jpg

En France il y aura un concert « Song of the Soul » à Paris, la première semaine de Novembre 2010.
En l’attente, à ce jour, il reste Dhaka
, au Bangladesh, après la tournée en Europe qui a eu lieu dans les villes suivantes, au dates que nous avions préalablement annoncées : 

4 OCT : ST PETERSBURG – 14 OCT : CHICAGO – 1 NOV : ZLIN – 2 NOV BRATISLAVA – 3 NOV : BUDAPEST – 4 NOV : GYŐR – 5 NOV : WIEN – 6 NOV : MARIBOR – 7 NOV : LJUBLJANA – 8 NOV : SALZBURG – 9 NOV : GRAZ -

13 DEC.  : DHAKA
Centre Argagaon,
Sher-e-Bangla Nagar

Le nom des villes est dans la langue du pays.

En allant sur le site de « Song of the Soul », vous pourrez facilement trouver le plan de la ville où à lieu le concert et toutes autres informations utiles ; vous pourrez aussi regarder trois petits film vidéos :

http://www.songsofthesoul.com/en/songs-soul

Non pas ce que je mange, ni ce que je pense, mais ce que je suis

Mardi 10 novembre 2009

webcow.jpg

 Non pas ce que je mange, ni ce que je pense,
mais ce que je suis : une âme,
dans un Cœur immense.

Je suis « végétarien »
         parce que l’on veut me classer,
                   en réalité, je ne mange pas de viande
par respect de la Vie.
         En d’autres termes,
                L’on peut être parce que l’on pense
                L’on peut être par ce que l’on mange
         Je préfère être
                Selon les injonctions profondes
                                                      de mon âme.

Nidish

© Nidish
© Peinture d’enfant, de Genevieve, Centre Sri Chinmoy Australie

Le chercheur véritable de la Suprême Vérité, un texte de Sri Chinmoy

Jeudi 29 octobre 2009

curderoserougewwwnidishunblogfr.jpg
« Cœur en fleur »

Le chercheur Véritable

Le chercheur véritable ne se plaint pas, car il sait que ses plaintes sont semblables à des flétrissures, à des taches dans le Cœur de son Bien-Aimé Suprême. Le chercheur véritable est celui qui ne critique pas le monde qui l’entoure, car il sait que ses critiques sont des flétrissures dans le Cœur de son Bien-Aimé Suprême. Le chercheur véritable veut un monde de perfection. Et il ne le trouvera que grâce à son unité, à son unité ultime avec le monde en lui, et avec le monde autour de lui. Chaque fois qu’il se plaint, chaque fois qu’il critique, il faillit à sa mission. N’était-ce pas sa promesse, lorsqu’il se trouvait dans le monde de l’âme, que de servir l’humanité aspirante ? C’était la promesse solennelle qu’il fît au Suprême, au Pilote Absolu. Ce n’est ni par la critique, ni en se plaignant, qu’il parviendra à installer la paix et l’harmonie dans le monde. C’est par l’acceptation de la réalité terrestre en tant que telle. C’est par un don de soi constant, qui s’épanouit ultimement en un devenir Dieu. Le don de soi d’aujourd’hui est le devenir Dieu de demain.


© « Le Chercheur véritable »
2/7/75 NY Centre Sri Chinmoy
© Photo Nidish « Cœur en fleur »

12