Archive de la catégorie ‘Nidish : Témoignages’

Lettre ouverte à mes jeunes voisins consommateurs de drogue, en prenant pour responsables les États dans l’expectative

Jeudi 27 décembre 2012

Lettre ouverte à mes jeunes voisins consommateurs de drogue, en prenant pour responsables les États dans l'expectative dans * Drogue nidish-plume-ecriture1
J’ai écrit le courrier ci-dessous à des voisins qui ne sont plus actuellement mes voisins.

Dans ma commune, certains jours, c’est tous les 50 mètres que l’on absorbe des doses de cannabis par le simple fait de respirer.

Aujourd’hui, dans une rue proche de chez moi, c’est sur 50 mètres qu’une forte densité du produit se faisait sentir. Alors que je la remontais dans le « nuage », une maman descendait la rue en poussant un landau ; dans le landau, il y avait un jeune enfant.

Le problème est très grave, c’est un problème majeur de société. Les gouvernements qui se sont succédé sont très largement responsables de cette situation. Ils n’avaient pas le droit de jouer à l’autruche, ils n’ont pas le droit de s’irresponsabiliser.

Notre Président de la République actuel a à faire quelque chose à tous les niveaux pour changer la donne ; la France semble être une véritable passoire.


Jeunes hommes,

Vous allez quitter votre appartement dans quelques jours.

Je vous avais dit que fuir un problème, ne le résolvais pas.

Là où vous allez aller, vous allez avoir des voisins. Peut-être des enfants. Qu’est-ce que vous allez leur montrer, qu’est-ce que vous allez, malgré eux, leur faire respirer par votre voisinage ?

Ce jeudi 13 décembre 2012, une jeune dame, blonde (25ans environ), au pied de notre immeuble poussait à fumer une jeune fille colorée (17ans environs). Celle-là, emportée par la ou les premières tafs qu’elle avait fumés, quand l’autre lui tendit à nouveau le joint, s’étonna de cette transmission supplémentaire. L’ainée lui dit «Oui… on peut…» Quand j’ai croisé ces deux personnes, à l’entrée de l’immeuble, le regard de la plus âgée était empreint de dangerosité, tandis que l’adolescente portait douceur, candeur, et gentillesse. (suite…)

Le 1er Marathon du Sri Chinmoy Marathon Team au Bois de Vincennes à Paris s’est déroulé ce 18 mars 2012

Mardi 20 mars 2012
Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Ce dimanche, les membres du SCMT étaient à 4 heures du matin au bois de Vincennes, à la lumière des phares des véhicules, entrain de monter les tentes qui allaient accueillir les coureurs du Marathon.

A huit heure commençaient à s’inscrire les coureurs. 

C’est le 12 ème marathon du Sri Chinmoy Marathon Team à Paris, en effet le premier a eu lieu en 1987 et ensuite presque chaque année jusqu’en 2000. Ils se déroulaient jusqu’alors au Bois de Boulogne. Le record de la course a été établi pour les hommes, dès la première année, en 2H30’03″.

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Pour cette édition au bois de Vincennes, tout le monde a eu beaucoup de chance, le temps était doux, couvert, mais agréable. Il était propice au coureurs et aux organisateurs. Seule une petite pluie, légère et douce est tombée comme une bénédiction vers six heures, au montage, et une fois la course terminée, au début du rangement.  (suite…)

Une manière saine d’occuper son temps : Ecrire le nom de Dieu ; Diganta l’a écrit 80 000 fois

Jeudi 8 décembre 2011

Une manière saine d'occuper son temps : Ecrire le nom de Dieu ; Diganta l'a écrit 80 000 fois dans - Age avancé %C2%A9-Diganta-lors-de-lorganisation-dun-100Km-1024x713

Diganta avec Yamina lors de l'organisation d'un 100Km au Bois de Vincennes

Diganta a écrit 80 000 « Suprême », le nom de Dieu, pour fêter le 80e anniversaire de la naissance de Sri Chinmoy. Elle a commencé en novembre, l’an dernier, et a terminé le 5 décembre de cette année, soit en un peu plus d’un an. Ce mercredi elle a réalisé un gâteau pour célébrer l’évènement, elle l’a offert en Prashad, au Centre de méditation de Paris, à l’occasion de notre méditation quotidienne.

Diganta est une jeune fille de 78 ans.
Ce mercredi, elle s’est rendue à la méditation de Centre en marchant avec une canne. Elle vient de se fendre un petit os du pied, et est condamnée durant trois mois à ce régime. A notre dernier Joy Day, lors de notre course à pied de 2 miles, elle nous a encore surpris, en accompagnant les autres sur un kilomètre et demi, en courant.

Elle nous raconte qu’elle s’est disciplinée pour arriver à écrire ses 80 000 « Suprême ». Elle remplissait au moins chaque jour 4 pages d’un petit cahier à carreaux, à raison de 4 Suprême par ligne. « Je n’allais pas me coucher sans avoir rempli mon contrat de la journée ». En bas de chaque page elle notait 88, le nombre de noms de Dieu contenus sur la page.

« Je veillais à rester attentive, concentrée… oui, présente dans le mot que j’écrivais » et elle continue « Parfois je mettais une qualité dans le mot, comme cela venait, cela fusait, un véritable feu de Joie : joie, don de soi, courage, dévotion, félicité, vérité, cœur, le ciel, les forêts, la paix, l’éveil… et d’autres fois, si ça n’allait pas, si je ne ressentais pas, j’allais plus doucement… j’ai écrit aussi avec la musique que Pierre de Marseille nous a offert, pour créer de l’Unité dans nos Centre… »

Je racontais à mon tour à Diganta que j’avais par le passé rempli quelques pages du nom de Dieu « Suprême » écrit en tout petit sur un cahier. Je n’en avais pas écrit autant qu’elle, mais déjà les quelques pages remplies sont empreintes d’une Lumière qui me laisse toujours pantois. Sur ce, sans plus de mots, elle m’a aussi confirmé ce ressentit.

 © Nidish

Un « Sri Chinmoy Peace Tree » arbre de Paix dans l’Allier au « Foyer de Ski de Fond du Montoncel »

Lundi 28 novembre 2011

Dans la voie spirituelle de Sri Chinmoy, les étudiants du Maître indien se réunissent une fois par mois en Joy Day. Ce 26-27 novembre, notre Jour de Joie s’est déroulé dans un gite de montagne situé sur le plus haut relief de la Montagne Bourbonnaise du Massif Central,  au « Foyer de Ski de Fond du Montoncel« , un lieu idyllique pour se retrouver, se promener, pratiquer le tir à l’Arc ou la sarbacane.

Un

Un paysage du site où nous avons couru

Là, dans ce site montagneux et forestier, à plus de 1000m d’altitude, le samedi soir nous avons chanté des badhjans (chants de tradition indienne), mené à l’harmonium par Hita, et le dimanche nous avons couru un deux miles, médité, chanté et planté un « Sri Chinmoy Peace Tree », en plus de respirer l’air pur et les agréables senteurs du lieu au cours d’une paisible promenade. Ce fut un Week End intense et joyeux.

Nous sommes venus de Paris, Marseille, Montpellier, Besançon, et si nous n’étions pas très nombreux, ce que nous avons vécu avec ces pratiques sportives, artistiques, spirituelles et de loisirs nous a donné du baume au cœur et de l’entrain pour un long moment.

Le dimanche matin, après le deux miles, Udarka et Pierre ont creusé le trou à l’emplacement envisagé par le directeur du Foyer et une fois la plaque posée, à 10H30, nous nous sommes regroupés pour la cérémonie de plantation d’un arbre en dédication à la Paix, nous avons planté un ginko biloba.

Chants sacrés lors de la plantation de l'arbre de Paix

Des chants sont entonnés lors de la plantation de l'Arbre de Paix

Au cours de cette cérémonie, les meilleurs chanteurs ont entonné à l’unisson plusieurs chants de Sri Chinmoy en l’honneur de la Paix et aussi des chants en l’honneur des arbres. Pendant ce temps les racines de l’arbre trempaient dans un seau empli d’eau.

%C2%A9-Moment-de-la-plantation-de-larbre-de-Paix-Si-Chinmoy-1024x768 Arbres : Ginkgo biloba dans Arbres
Chacun a mis une pelleté de terre, ici Mukunja.

Comme nous l’avions déjà fait le mois précédent à Maurs la Jolie, chacun à son tour a déversé avec attention une pelleté de terre dans le trou pour recouvrir les racines. C’est Lola, qui participait pour la première fois à un Joy Day, qui a eu l’honneur de mettre la première pelleté.

L’opération terminée, nous nous sommes pris en photos, souvenirs du moment.

Le ginkgo biloba est issu de la plus ancienne famille d’arbres connue apparue il y a plus de 270 millions d’années ; l’espèce a traversé les millénaires, les épreuves naturelles et celles liées à l’homme ; un ginkgo biloba situé à moins d’un kilomètre de l’épicentre de l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima, le 6 août 1945, a survécu à l’explosion. Dès lors, s’associe à cet arbre l’image de la Paix, celle qui existe au fond du cœur de chacun malgré les sollicitudes de la vie.

La plaque du Sri Chinmoy Peace Tree au pied du Ginkgo Biloba

La plaque du "Sri Chinmoy Peace Tree" au pied du Ginkgo Biloba

Après avoir découvert l’aphorisme de la plaque monsieur Dépalle, méditatif, a déclaré : « Il nous reste encore beaucoup de chemin à faire ! » et plus tard quand Nidish lui affirma que le premier avait été planté à L’UNESCO, avec une juste fierté il révélera : « Cet arbre de Paix est le premier planté dans l’Allier ! » Nidish avec un bonheur partagé, lui a répondu avec un sourire.

Ainsi les étudiants du Maître qui a dédié sa vie à la Paix et à l’harmonie entre les hommes sèment à leur tour les graines de la fraternité et de l’unité.


© Textes et photos Nidish

L’orgueil du disciple déjoué par le Maître lors d’un Prashad

Jeudi 10 novembre 2011

Dans les traditions spirituelles il est commun de prendre un Prashad, nous l’avons vu dans un article précédent. Ici, je vais vous raconter de petites anecdotes cocasses mais profondes et élevées liées aux Prashads lancés par mon adoré Maître spirituel Sri Chinmoy.

Sri Chinmoy avec un aspect physique presque commun, je veut dire « humain » comme vous et moi, était sur un plan spirituel très élevé en tous moments. Ils vivaient des souffrances et des joies élevées tout en gardant une attention très pointues et plein d’affection sur chacun de ses milliers de disciples et le monde.

Pour diverses raisons, plus ou moins connues et insoupçonnées, il nous offrait des prashads assez souvent, à notre grande joie. C’était, en effet, pour nous l’occasion de L’approcher. Il est assez facile de comprendre l’état de bonheur qu’est celui d’approcher un être spirituel de Sa dimension. En effet notre mental n’intervenait pas, ne cherchait pas à cerner, à analyser, à comprendre, à juger, seule notre âme avait la Joie profonde et rayonnante d’aller vers la Lumière du Maître.

 

(suite…)

Il y a 20 ans, un Maître spirituel est venu à Montpellier, puis est allé à Barcelone et ensuite à Londres. Quatre de ses disciples l’ont suivi sur tout le périple.

Mercredi 9 novembre 2011


Il y a 20 ans, le 9 novembre 1991, Sri Chinmoy est venu à Montpellier donner un concert de musiques spirituelles. Montpellier est la seule ville de France, après Paris, à avoir eu cet honneur incommensurable.

Durant près de trois mois ses disciples, dont j’étais déjà depuis deux ans, ont fait tout ce qui était en leur mesure pour informer le public de la ville, du département poussant à aller jusqu’à Marseille pour dire qu’un Être divin venait à Montpellier. Évidemment, ce sont des Montpelliérains qui étaient là, mais aussi des Américains et des garçons et des filles d’ici et de là de France et d’Europe… qui prenaient quelques jours de congés pour aider à l’organisation et à l’information ; en voiture nous allions sur les routes pour coller les affiches informant du concert. Nous en avons ainsi collé 3500. Notre enthousiasme était grand, il faut dire que nous avions connaissance, dans une certaine mesure, de la dimension spirituelle de Sri Chinmoy et de ce qu’il pouvait apporter à la ville, aux habitants et à nous même en matière de Paix, de Joie intérieure et de Bonheur.

(suite…)

« Sri Chinmoy Peace Tree » : Un arbre de Paix pour l’humanité aspirante à été planté ce dimanche à Maurs la Jolie

Dimanche 30 octobre 2011

srichinmoypeacetreea768maursauvergne.jpg

Sri Chinmoy Peace Tree à 16h, le 30 octobre 2011

Ce Week End avait lieu un Joy Day à Maurs la jolie, dans le cadre des regroupements mensuels de la Voie spirituelle de Sri Chinmoy. Ce Jour de Joie avait été prévu il y a plusieurs semaines au Campus du Vallon, le Lycée d’Enseignement agricole privé Saint Joseph de Maurs la jolie qui, dans des bâtiments tout juste inaugurés nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité. L’établissement a pour vocation d’accueillir aussi, en dehors de leurs cycles de formation professionnelle, des stages, séminaires, camps de vacances sportives, d’entreprises ou familiaux.

C’est vraiment très peu de temps avant la date du Joy Day, à mon retour de Slovénie, que j’ai repris contact avec le directeur de l’établissement pour lui proposer la plantation d’un arbre de Paix, un « Sri Chinmoy Peace Tree », dans l’établissement.

Monsieur le directeur a tout de suite perçu la valeur symbolique du geste, et quoiqu’il ait été pris par le temps, deux jours seulement avant notre arrivée, il a estimé la place qui lui restait après la récente plantation d’arbres sur les pelouses de l’établissement et a déterminé un emplacement pour le Peace Tree. Avec les conseils par téléphone d’un arboriculteur de Figeac nous nous sommes déterminés pour planter un Amandier. Cet arbre n’impose pas de racines puissantes et produit de très belles fleurs blanches qui étendent un agréable parfum.

campusduvallona768maurslajolie.jpg
À l’entrée du Campus, l’Arbre de Paix se trouve sur la droite

Si le directeur ne pouvait être là ce week-end, arrivés sur place pour le passage des clés pour le Joy Day, nous avons eux de courtois échanges sur la vie spirituelle et avons reconnu l’emplacement de l’arbre de Paix. Je lui ai présenté la plaque qui allait marquer l’évènement et lui ai remis un des principaux livres de Sri Chinmoy traduits en français, « Le Voyage de l’Âme ». Monsieur le directeur, à la sensibilité chrétienne, s’est montré sensible au geste et à l’action que nous avons.

 Après nous être séparés, vers 20 heures, nous avons commencé notre Joy Day par une soirée de chants sacrés. Nous avions convenu que la Cérémonie de plantation du Peace Tree aurait lieu à 10 heures 30, le lendemain, dimanche 30.

Ce Sri Chinmoy Peace Tree est le troisième planté en France. Le premier a été planté à l’UNESCO, le second, à Nice, aussi dans une école.

chursdechanteusesce769re769moniepeacetreea768maursfrance.jpg
Le Chœur de Chanteuses

Elles ont été huit excellentes chanteuses à interpréter à l’unisson quelques chants sacrés de Sri Chinmoy sur les arbres, sur la Paix. C’était sublime, d’une finesse et d’une profondeur que l’on rencontre très rarement. Il y avait une véritable offrande de cœurs entre les chanteuses, l’arbre et la conscience de Sri Chinmoy.

celanace769re769moniesrichinmoypeacetreea768maurs.jpg

Celana met les 26 pelletées de son âge atteint ce jour-là

Après que chacun d’entre nous ait lu un aphorisme sur le thème de la Paix, nous avons chacun notre tour mis une pelletée de terre dans le trou d’accueil des racines de l’arbre. À son tour, Celana, qui est du Macédoine, et dont c’était le jour anniversaire, a mis avec grande joie autant de pelletées de terre que son nombre d’années. Avec Hita, qui est anglaise, cela a donné un caractère international à cette cérémonie.

ce769re769moniesrichinmoypecetreea768maurs.jpg

Les protagonistes de l’évènement, derrière l’arbre planté.

plaquedusrichinmoypeacetreea768maurslajolie.jpg

Inauguration d’une Statue de Sri Chinmoy à Maribor en Slovénie

Lundi 24 octobre 2011


statuesrichinmoya768mariborslove769nie.jpg

Ce dimanche 23 octobre, à 10h, à Maribor, une nouvelle statue de Sri Chinmoy a été inaugurée dans le Parc de Magdalenski, situé au centre ville de la 2ème commune d’importance de Slovénie. C’est la 11ème statue du sculpteur Kaivalya Torpy dans le monde, la 5ème où Sri Chinmoy porte le Flambeau de la World Harmony Run.

plaqueaupieddelastatuedesrichinmoy.jpg
Au pied de la statue une plaque a été déposée.

Etaient présents : Monsieur Kangler, Maire de Maribor et Monsieur Moge Rudolf, parlementaire qui a rencontré Sri Chinmoy et s’est fait soulever lors d’un « Lifting of the World », aussi Agraha, coordinateur mondial d’évènements relatifs à la vie de Sri Chinmoy, venu spécialement de New York, Dipavajan (Autriche), organisateur de la World Harmony Run européenne ; une centaine de personnes étaient présentes et sont restées tout du long, au-delà des quelques goutes de pluie bienveillantes qui ont bénie le moment.

courtmomentdelinaugurationdelastatuedesrichinmoya768maribor.jpg

Ce sont succédés à un rythme soutenu, parfaitement orchestré par Shushita, du Centre Sri Chinmoy, une série de discours, de chants, de musique et prise de photos souvenirs.

choristeslorsdelace769re769moniedinaugurationstatuedesrichinmoy.jpg

La Cérémonie a débuté par le chant « Slovénia » de Sri Chinmoy écrit en l’honneur de la Nation, interprété par un chœur unisson de disciples du Maître spirituel indien venus de différents pays d’Europe (France, Autriche, Allemagne, Tchéquie, Slovaquie, Yougoslavie, Bosnie).

leflambeaudelaworldharmonyrun.jpg

Sont arrivés les représentants de la Word Harmony Run avec le Flambeau qui se passe de personne à personne, de villes en villes, de pays en pays. Cette course relais a été initiée par Sri Chinmoy en 1987. C’est ce Flambeau que l’on voit statufié par l’artiste Kevalya qui a réalisé l’œuvre inaugurée.
Parmi les représentants de la course internationale étaient présents deux françaises, Manjula, de Marseille et Mena de Nancy. Sur cette photo nous voyons au premier plan le coordinateur européen, Dipavajan, qui est de Graz, en Autriche.

ce769re769moniestatuedesrichinmoy.jpglecturedepoe768mesdesrichinmoy.jpg
Cliquer sur les images pour les agrandir

A suivi le discours de Agraha commémorant l’action de Sri Chinmoy, puis ont été dit par deux disciples des poèmes de Sri Chinmoy, en anglais et en Slovène. Dipavajan a ensuite présenté l’esprit de Paix, de Joie et d’Harmonie de Sri Chinmoy et de la World Harmony Run.

manduetvisuddhia768linaugurationdelastatuedesrichinmoya768mariborenslove769nie.jpg

Mandu, à l’erhu et Visuddhi à l’harmonium ont donné un petit concert à partir de mélodies extraites des 1800 chants que Sri Chinmoy a composé.

monsieurkanglermairedemariboretmonsieurmogerudolfparlementaireontporte769leflambeaudelaworldharmonyrun.jpg

A leur tour Monsieur Kangler, Maire de Maribor et Monsieur Moge Rudolf, parlementaire, ont porté le Flambeau de la World Harmony Run et ont donné une allocution inspirée sur la Paix dans le monde, puis tous deux ont porté ensemble le Flambeau à côté de la statue inaugurée de Sri Chinmoy.

statuedesrichinmoyenslove769nie.jpgamisbosniaquesdevantlastatuedesrichinmoy.jpgcoureusesdelaworldharmonyrundevantlastatuedesrichinmoyenslove769niea768maribor.jpg
Cliquer pour agrandir les photos

A nouveau le Chœur de disciple a entonné quelques chants spirituels de Sri Chinmoy, avant que les visiteurs présents se prennent en photos, chacun leur tour, avec le Flambeau devant la statue.

statuesrichinmoyparkmagdalenskia768maribor.jpg

La Cérémonie est terminée, la journée est passée, il est 19 heures, c’est la première nuit de la statue à l’air du Parc de Magdalenski, à Maribor, en Slovénie. Sri Chinmoy veille à la Paix de la ville.

 

© Article et Photos de Nidish

 

« Révolution / Évolution », un chant de Sri Chinmoy pour le centenaire de la Révolution française, utile de nos jours

Dimanche 16 octobre 2011


Présentation du chant, du contexte, et parallèle avec notre époque :


liberteguidantlepeuple.jpg

Le 24 juin 1989, Sri Chinmoy est venu donner un concert de Paix à Paris, au Zenith. A cette occasion, aussi celle du centenaire de la Révolution française, il a écrit un chant significatif qui porte haut dans les Cieux la valeur de ce moment agité de l’histoire de notre pays : « Révolution / Évolution »; ses étudiants ont chanté le chant au cours du concert.

(suite…)

« Je n’ai jamais fumé » témoignage de Nidish qui a réalisé quelques affiches de sensibilisation sur ce thèmes et autres

Vendredi 14 octobre 2011


« Une clope !?

 Non-Merci ! »

 

Vous trouverez sur ce blog des affiches d’éducation sociale sur des problèmes spécifiques de santé et de vie : le tabac et le suicide sont celles qui sont prêtes. Les affiches apparaîtront au fur et à mesure pour ne pas saturer l’intérêt des lecteurs du blog. Si toutes fois vous étiez plus particulièrement intéressés, n’hésitez pas à laisser un message dans les commentaires.

angea768laflu770te.jpg

Je n’évoque que rarement les problèmes du tabac, il faut dire que j’ai eu beaucoup de chance, en effet, alors que j’étais préadolescent, une de ces fois où je sortais du collège, un jeune de mon âge m’a proposé une cigarette, nous marchions dans la rue et retournions dans nos foyers respectifs tranquillement. J’ai été surpris par l’offre, mais j’ai pensé que c’était presque normal, j’en étais presque fier.

J’ai eu une petite hésitation intérieure, ma main, mon bras faisait presque des allés-retour pour prendre ou ne pas prendre la clope. Quand une voix, intérieure, claire, très audible, m’a affirmé avec une lumineuse netteté : « Tu n’as pas besoin de cela pour devenir un homme ! » J’ai retiré ma main qui n’était pas vraiment tendue avec un simple mot : « Non-merci !  » J’ai intériorisé le moment, étonné de ce qui s’était passé.

Je suis rentré chez moi, je n’ai parlé de rien.
Je n’ai jamais oublié ce moment.
Je n’ai jamais fumé.

© Photo (reproduction interdite) « L’ange à la flûte » et témoignage Nidish

12345...7