Archive de la catégorie ‘Vidéos Spiritualité’

Belle vidéo du Concert de Musique spirituelle donné à Manhatttan par le Maître indien Sri Chinmoy

Mercredi 26 décembre 2012

Image de prévisualisation YouTube

Le 23 Aout 2000, Sri Chinmoy a offert un concert de Musique Spirituelle à Riverside Church, une église baptiste située au nord de Manhattan, dans la ville de New York. J’ai eu la grande joie d’y être. Je remarquais que dans cette demeure du Christ était présente une croix sans Christ dessus, mais que nous pouvions le contempler, les bras ouverts, en le cœur de l’église. Sri Chinmoy avait évoqué son rêve de voir dans les églises le Christ rayonnant la Lumière de notre Père plutôt que sa souffrance sur la croix. Peut-être est-ce ce rayonnement qui a attiré la visite de nombreuses personnalités internationales telles Martin Luther King, Nelson Mandela, le secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan… Sri Chinmoy a aussi composé un chant spécial pour Riverside Church, on l’entend chanté par un groupe unisson féminin de disciples.

Au cours de ce Concert pour la Paix, Sri Chinmoy a interprété une sélection de ses chants, vocalement et aussi sur divers instruments tels qu’un violoncelle, une flûte dorée, un esraj, un piano, un orgue… On peut aussi l’entendre sur la vidéo-témoin interpréter un de ses chants adressé au Christ « Jishu Jishu Nam », et puis « Namo, Namo, Namo », un chant adressé au Bouddha, un chant adressé à Krishna, deux chants de sa composition à partir d’Upanishads… et un chant des plus importants parmi les 18 000 Chants sacrés qu’il a composé « Jiban Debata », qui est une demande Pardon au Suprême Absolu.

Un ami a remarqué que lorsque Sri Chinmoy a joué de l’orgue, il a demandé aux photographes de cesser de shoter. Un autre ami, percussionniste spécialisé dans les rythmes africains, racontait avec enthousiasme : « Tout a été exprimé, du plus Haut au plus bas, de la Puissance à la Douceur. Guru nous fait plonger dans le chaos de la vie, nous transporte en Dieu. Lorsqu’il joue de l’orgue, Il nous fait découvrir Dieu dans Sa globalité, avec les autres instruments ce sont ses attributs, la douceur, la fraicheur… »

En ouverture et en fin de ses concerts Sri Chinmoy offrait toujours une méditation, celle-là touchait tout un chacun ; l’on peut ressentir cette présence spirituelle à travers les vidéos.

Merci à notre ami Suisse, Kedar Misani, qui témoigne de la grandeur spirituelle de notre Maître en offrant sur internet les vidéos qu’il a tourné durant de nombreuses années, de par le monde.

Vidéo du concert de musique spirituelle du Maître indien Sri Chinmoy, à Zurich, devant 6000 chercheurs spirituels

Samedi 31 mars 2012

Image de prévisualisation YouTube

Le 31 mars 1985, le Maître spirituel Sri Chinmoy (1931-2007) a donné son premier grand concert au Zurich Hallenstadion, une salle prestigieuse, consacré habituellement aux manifestations sportives, aux comédies musicales ou aux concerts de pop musique.

Ce jour-là, Sri Chinmoy a transformé le lieu en un bâteau de la manifestation spirituelle. Environ 6000 chercheurs sont venus de toute l’Europe pour assister à cette performance du Maître spirituel indien. Le concert a duré trois heures, il a été entrecoupé à chaque heures par un entracte. Sri Chinmoy souvent méditait entre l’usage des différents instruments. Vous avez l’occasion ici de profiter de cet enregistrement historique. D’une durée de 2h07, le reportage est aussi disponible en DVD, avec plus d’une centaine d’autres DVD sur la vie, les performances sportives, artistiques, les méditations, les conférences, les voyages consacrés dans le monde de Sri Chinmoy. Vous les trouverez sur le site du reporter kedarvideo :

http://srichinmoy.blogspot.com

La vidéo biographique de Sainte Faustine éclaire sur le chemin d’épreuves de la vie les amoureux de Dieu

Jeudi 1 décembre 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Cette vidéo biographique de la Vie de Sainte Faustine a été écrite et lue par le Père Jean Derobert. A l’approche de Noël, nous sommes heureux de vous présenter ce témoignage qui peut inspirer et réconforter tout chercheur de Dieu dans son cheminement éprouvant vers la Lumière divine. Et, si comme il est dit en fin de vidéo, ces propos n’apportent rien de nouveau, il est bon dans l’épreuve de les réentendre car les Saints sont comme des lanternes sur nos propres chemins, ils illuminent de leur Victoire nos tourments et nos difficultés. Allons donc sur le Chemin, vers le But que notre Maître a incarné, qu’il soit Le Seigneur Jésus Christ, le Seigneur Krishna, le Seigneur Bouddha, le Bien Aimé Sri Chinmoy, la Bien Aimée Mâ Ananda Moyî… Il ont été une centaine, ils sont là, les bras tendus, à nous attendre. Appréhender le chemin de leurs Saints, de leurs dévots nous facilite notre propre parcours vers la sainteté, vers la réalisation.

Apprendre un chant spirituel bengali avec la grande chanteuse indienne Bannya, en concert à Moscou avec le Festival « Song of the Soul »

Dimanche 13 novembre 2011

Image de prévisualisation YouTube
Rezwana Choudhury Bannya, chanteuse du Bengale, en concert à Moscou
avec le Festival Song of the Soul, le 24octobre 2011,
Interprète un chant sacré de Sri Chinmoy

Paroles

Amare jadi baso bhalo
Niye jao amare aj
Taba paye rakhibo mor
Jiban bhor sanjh

Traduction de Sri Chinmoy

If you really love me
Then take me, my life within
And my life without, today.
At Your Feet divine
I shall place my surrender-life
Of morning duty and evening beauty.

amarejadibasobhalosrichinmoysongs.jpg

© Composé et traduit en anglais par Sri Chinmoy le 26 aout 1975
Copyright © 2011 Sri Chinmoy              All rights reserved under Creative Commons license 3.0

 

La nuit du prophète film biographique sur Padre Pio avec sous-titres en français

Mardi 1 novembre 2011


En ce jour de Toussaint, fête de l’église catholique romaine, nous vous proposons le film « Padre Pio : La nuit du prophète » de Carlo Carlei, le scénario a eu pour base l’enquête d’un journaliste. Le film a été produit par MEDIATRADE (RAI TV), en 2000. Dans le rôle principal nous trouvons Sergio Castellito.

Padre Pio (Pie) est le nom donné au moine capucin né Francesco Forgione, le 25 mai 1887 à Pietrelcina, province de Bénévent, en Campanie (Italie), mort le 23 septembre 1968 à San Giovanni Rotondo (Italie). Il est connu pour être l’un des rares individus stigmatisés. Il a été canonisé par l’Église catholique romaine en 2002 sous le nom de Saint Pio de Pietrelcina.

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo


Durée : 1H21

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo


Durée : 1H21

Ce film est très instructif, il nous rappelle qu’il nous faut être juste dans notre relation à Dieu, au monde, aux envoyés et travailleurs de Dieu, qu’il est adéquate de sourire, même dans l’épreuve, qu’il est difficile d’être intègre et divin, même quand on a fait le choix de l’engagement, mais que cela fait parti du chemin et de la purification obligée (cela mal compris de l’extérieur fait fuir bien des novices), mais le film est aussi très spirituel : l’on vit à travers le Père capucin les périodes de doute, de peur, de foi, et son côté médiumnique qui parle au-delà de lui. C’est un film fort, très fort, décapant, mais attention… la spiritualité ne peut être réduit à un parcours, aussi riche et intense que fut celui de Padre Pio. Il y a des parcours moins torturés, même s’il n’y a aucun chemin qui soit sans épreuves. La vie spirituelle c’est aussi, la Lumière de ses prières et méditations, la joie émerveillée à vivre et à rencontrer l’autre, la paix céleste trouvée dans le Cœur de Celui que l’on a choisi comme Chemin et comme But, ici, pour Padre Pio, le Seigneur Jésus Christ.

© Nidish

Le concert « Song Of The Soul » à Oxford, en vidéo, une soirée musicale et spirituelle de haute teneur, chez soi, pendant une heure

Lundi 17 octobre 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Le 9 novembre 2010, à Oxford, différents groupes musicaux se sont succédés et ont interprétés les chants spirituels du Maître indien Sri Chinmoy.

Prochain concert Song of the Soul à Maribor, en Slovénie
Le dimanche 23 octobre, 18H30
Quelques photos arriveront dans la semaine.

L’histoire vraie de Saint Vincent de Paul : « Monsieur Vincent », un film de Maurice Cloche sorti en 1947

Mercredi 12 octobre 2011

 

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo


Durée : 1H13 : Ce film, entier, en français, est sous-titré en espagnol.

Ce film de Maurice Cloche, sorti en salles en France le 5 novembre 1947, raconte l’histoire vraie de Vincent de Paul, né au village de Pouy près de Dax le 24 avril 1581, et décédé le 27 septembre 1660 au Prieuré de St Lazare à Paris.

Le film, en noir et blanc, commence en 1617, au moment où le prêtre Vincent de Paul arrive pour prendre son poste dans la commune de Châtillon touchée par la peste. Interprété par Pierre Freinet qui a obtenu le grand Prix de la meilleure interprétation masculine de la biennale de Venise, on verra le prêtre en quête d’un service toujours plus grand envers les plus pauvres, qu’il définit comme ses maîtres. A cette époque faste de la France pour la classe royale qui en est à son apogée et pour le milieu artistique qui rayonne eu Europe, le prêtre rencontre la misère des plus pauvres et en s’en approchant de plus en plus, la découvre profonde, touchant les êtres à tous les niveaux de leur existence. Il n’hésite pas à partager son réduit où il loge avec un miséreux de passage, ou encore son pain avec ceux qui ont faim. Dans son sacerdoce il se fera aider par les plus riches et plus importantes dames du moment. Lui fait vœu de ne garder pour lui, ni pouvoir, ni argent, mais toujours être au service.

Le film a été plusieurs fois primé :
1948 : Oscar du meilleur film en langue étrangère, Prix du meilleur film décerné par la presse cinématographique belge,
1949 : Oscar d’Honneur, Nomination au BAFTA Awards,
1950 : Nomination au Golden Globes du meilleur film international

« La passion de Jeanne-d’Arc » (1928), un film muet grandiose accompagné d’intertitres en français et sous-titres en anglais

Vendredi 7 octobre 2011

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo


Durée : 1H21

Film muet, en noir et blanc, de Carl Theodor Dreyer, tourné en 1928. L’actrice principale, Renée Falconetti, n’a pas les 18 ans de Jeanne d’Arc, mais joue à merveille le rôle. Les prises de vue sont d’une grande efficacité, les gros plans, le jeu des acteurs, la mise en scène devant la caméra compensent le son manquant des mots. Les intertitres reprennent avec précisions des paroles de la Sainte rapportées par les minutes du tribunal.

La notion de temps n’est pas marquée, le procès de Jeanne d’Arc a duré près d’un trimestre, ici le découpage temporel n’apparaît pas. La force du film tient au tournage en noir et blanc, renforcé par une image cerclée d’une zone d’ombre, qui supprime les fioritures alors même que le cadre austère et froid des lieux déjà installe le climat du jugement. La combinaison des gros plans répétés sur tous les personnages, sur les jeux de regards, les mouvements de gorges, de lèvres, d’yeux transmettent les émotions saisies, sensibles, du réalisateur au spectateur attentif qui reste éveillé à la vérité du moment. La profondeur du jeu de l’actrice et l’intensité saisie par ces simples cadrages sur son visage, alternées par les intertitres aux messages simples et porteurs de sens élève l’intérêt à une dimension spirituelle qui, sans cela, aurait probablement donné un film fade et ennuyeux. Ce film qui révèle la foi de Jeanne d’Arc est un chef d’œuvre d’inspiration que l’on regarde pour aimer encore plus Dieu, la vie et la sainteté.

Nous pourrons remarquer avec quelle ferveur l’actrice prend l’Ostie, ferveur que l’on peut ressentir dans la prise de l’Ostie quand on est chrétien, aussi dans la prise du Prashad, quand on est Hindouiste ; sans la ferveur il est difficile de ressentir la présence divine dans cette nourriture bénite.

© Nidish

“Et Siddhartha devient le Bouddha” joué au théâtre à New York, ici en vidéo, une pièce de Sri Chinmoy

Samedi 17 septembre 2011


siddharthadevintlebouddhapie768cedesrichinmoy.jpg

La troupe anglaise
Immortality Flame-Waves

En 1973, Sri Chinmoy a invité le Secrétaire Général des Nations Unies U Thant à présider la première représentation de sa nouvelle pièce de théâtre “Siddhartha devient le Bouddha” L’histoire relate la transformation du Prince Siddhartha en un grand Maître spirituel, le Seigneur Bouddha.… A la fin de la représentation, U Thant s’adressa à l’audience de manière très éloquente : “C’est un grand privilège de participer à cette expérience spirituellement si gratifiante. J’en suis extrêmement reconnaissant à notre estimé Maître, Sri Chinmoy qui a réalisé cette entreprise des plus innovantes… Je suis entièrement d’accord avec l’énonciation de Sri Chinmoy des aspects étiques et moraux du bouddhisme, qui à mon avis, devraient constituer pour chacun de nous la base de notre quête de la Lumière intérieure, de notre quête de Vérité…”

Depuis la pièce a aussi été jouée à Londres,
en juillet 2005, par la compagnie Immortality Flame-Waves, composée de disciples filles anglaises, et en France, à Paris, par la troupe Madal Théâtre composée de disciples garçons français, au Théâtre du Renard.

Ci-dessous, ce sont des disciples New Yorkais de Sri Chinmoy qui relatent l’histoire du Bouddha. La pièce est jouée au 45 Bleecker Street, dans un théâtre de Manhattan à New York. Vous trouverez sur ce blog deux passages du texte de la pièce écrite par Sri Chinmoy.

Les huit vidéos de la représentation ont une durée totale de 1h09mn.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

 

(suite…)

Kedar Misani a filmé le Maître spirituel indien Sri Chinmoy, en Europe, aux Etats-Unis et dans le monde

Mardi 13 septembre 2011


vide769osdesrichinmoynidishunblogfr.jpg

Disposer d’une vidéo de Sri Chinmoy, la visualiser tranquillement à son domicile, seul, en famille, entre amis, c’est possible. Sri Chinmoy s’est déplacé dans le monde entier, il a donné des concerts de musique spirituelle, il a soulevé les personnalités les plus importantes de notre époque, il a soulevé aussi des avions, des moutons, des vaches, des éléphants… il a dédié des sites à la Paix, il récite des mantras et médite en public… Toutes ses actions sont consacrées et inspirent les chercheurs spirituels. Elles ont été rendues immortelles par des disciples de Sri Chinmoy (1931-2007).

Kedar Misani est Suisse, il est l’un des premiers disciples et un des trois principaux à avoir pris des images vidéos de ce Maître spirituel dont nous sommes contemporains. Imaginons combien tout le monde serait heureux de disposer d’images filmées du Seigneur Jésus Christ ou du Seigneur Bouddha. C’est la chance que nous avons de vivre à l’époque d’un Être divin et des premiers pas de l’audio visuel. Kedar a saisi cette douce opportunité et a filmé Sri Chinmoy à divers occasions, lors des voyages de Noël dans le monde, lors des célébrations des anniversaires (en aout, celui de la naissance de Sri Chinmoy ; en avril, celui de l’arrivée de Sri Chinmoy en Occident), et aussi, à l’occasion d’évènements particuliers dans le monde (tournée « Peace Concerts » dans de grandes villes européennes de Sri Chinmoy…)

 Vous pouvez être dans les premiers milliers à découvrir ces images inspirantes en visualisant Sri Chinmoy sur vidéos. Outre les films que le reporter a déposé sur divers sites, vous pouvez retrouver certaines vidéos sur ce blog, et aussi acquérir des DVD de tournées intégrales de Sri Chinmoy dans le monde (Bali, Chine, Afrique du Sud, Japon…) directement sur le Blog de Kedar : http://srichinmoy.blogspot.com/

12345...9