Snifer, renifler, sentir la drogue… ici, partout, dans la rue, les espaces publics, les escaliers de son immeuble !

25 décembre 2012

« Sentir la drogue veut dire,

dans ce cas,

respirer la drogue,

donc,

se droguer en respirant.

Ce n’est pas neutre du tout !

Que fait l’Etat ? »

Nidish

Les consommateurs de drogue oublient leur nature : propos environnementaux sur les cultures en Colombie

25 décembre 2012


1) « La production de drogue est très nocive pour l’environnement. Outre le défrichage à grande échelle de forêt primaire, la transformation des feuilles en chlorhydrate de cocaïne exige des tonnes de produits chimiques que les narcotrafiquants reversent sans états d’âme dans les rivières », explique Mr Carlos Albornoz*, de la direction nationale des stupéfiants (DNE). Par ailleurs, Marie Delcas, dans le journal Le Monde.fr du 20.12.2012, nous informe que dans certaines régions, les narcotrafiquants obtiennent cinq récoltes par an. Or, on le sait dans nos pays occidentaux saturés de cette pratique, ces rythmes de productions sont obtenus à force d’engrais qui appauvrissent les sols, et empoisonnent rivières et cours d’eau.

2) À San Miguel, à la frontière équatorienne, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) (soutient un projet de culture du cacao lancé par des paysans de la municipalité : « Grâce à des techniques de taille appropriées, au contrôle des maladies et à l’utilisation d’engrais et de fertilisants biologiques, la production ne cesse d’augmenter. Il reste encore beaucoup à faire, mais aujourd’hui déjà, les gens sont enthousiastes. Ils ont constitué une association, et de nombreux paysans qui n’avaient pas été associés au projet ont à leur tour commencé à semer des fèves de cacao. La joie et l’espoir éclairent le regard des nouveaux cultivateurs ».
« Aujourd’hui, nous vivons plus tranquilles. Nous avons à nouveau des perspectives d’avenir et nous sommes optimistes »
, conclut Fabio Portilla, habitant de La Union et propriétaire d’une des plantations de cacao les plus prospères de la région.

Résolution en ce jour de Noël  : Pour un monde et une vie meilleurs, abandonnons, si c’est le cas, la consommation de drogue, mangeons du chocolat Colombien.

 

1) * Cité par Mathilde Damgé, journaliste, dans le journal Le Monde.fr d’aujourd’hui
2) Source : SICR http://www.icrc.org/fre/resources/documents/feature/2012/colombia-feature-2012-07-03.htm

Booster la consommation de chocolat Colombien

24 décembre 2012
Booster la consommation de chocolat Colombien

Affiche à diffuser

Si le Coca et le Cacao sont de belles plantes, l’une, au fil du temps, a été détournée de l’usage thérapeutique qu’on lui avait trouvé et a été utilisée à des fins illicites, au détriment de la santé et de la conscience des individus, tandis que l’autre, le cacao, a, de par sa simple nature, seulement rendu les services qu’on lui connait (éléments nutritifs, joie enfantine). Ces deux plantes poussent allègrement sur le sol Colombien où elles trouvent un climat chaud et humide qui convient à leur évolution. Or, l’une apporte des bienfaits à tous, du producteur au consommateur, et l’autre n’apporte que la fortune aux spéculateurs sans scrupules.

« La guérilla aide souvent les producteurs de coca à démarrer, leur prêtant semence et engrais. Assurant le transport et payant « cash ». Pas de quoi s’étonner, donc, que le nombre d’hectares de coca ait augmenté de 3 % en 2011, soit plus rapidement que le rythme de plantations de cacao.» nous dit Mathilde Damgé dans le journal Le Monde.fr d’aujourd’hui, et elle continue en nous informant que « 32 % des habitants vivent ou travaillent en zones rurales, la culture du cacao est, plus qu’une douceur dans un processus de paix encore chaotique avec les rebelles, un véritable enjeu pour la santé économique de la Colombie. »

Voilà, vous savez tout, vous consommez de la drogue, vous détruisez votre santé et vos neurones, vous consommez du chocolat, vous retrouvez la joie simple et naturel d’un enfant, vous vous apportez un nombre de minéraux conséquents, et vous aidez les pays d’Afrique et d’Amérique latine a vivre dignement.

La vie est une succession de choix continuelle.

Travailler – Servir – Ne rien faire – Que faire de soi – L’argent, mobile, ou outil ?

20 décembre 2012


« Ce n’est pas gagner peu, qui est grave, c’est de ne pas travailler. L’on peut vivre et être Heureux avec très peu. Quand on a pas de travail, drogue, alcool, vol, mendicité, prostitution et déviances de tous genres piétinent notre vie.

Le travailleur ne devrait pas travailler pour l’argent, mais pour le service que cela représente à lui-même et à l’humanité. Pour y arriver, se dégager de ses peurs du lendemain, et avoir la foi est nécessaire. Prier et méditer procurent la Paix de l’esprit et une Joie radiante.

Les personnes fortunées ne devraient pas tirer profit, ni sentiment de supériorité d’une telle abnégation ; elles devraient partager plus, d’elles-mêmes, et favoriser la création d’une multitude de petits emplois.

Ainsi le monde pourrait vivre plus heureux, car plus solidaire. »

Nidish

Sri Chinmoy remet la distinction « U Thant Peace Award » à Ravi Shankar en l’an 2002

12 décembre 2012

Sri Chinmoy remet la distinction

Le 20 Septembre 2002, à l’Hôtel Hilton Del Mar à San Diego, Sri Chinmoy a offert au Maestro Ravi Shankar le Prix U Thant de la Paix au titre de The Peace Meditation at the United Nations, la Meditation pour la Paix des Nations Unies.

A cette occasion Sri Chinmoy a déclaré : « Votre musique non seulement élève notre conscience… très, très haut, mais intensifie aussi notre aspiration… très, très profondément »… “Quelque chose en plus, pour notre plus grand bonheur, nous voyons la divinité s’écouler de vos yeux rêvant de Dieu, de vos doigts rapides comme l’éclair et de vos mains et de vos bras à la confiance dominante.”
Ravi Shankar a répondu : «Je suis tellement comblé et ému. Je me sens submergé par l’amour que vous m’avez témoigné et par ce grand honneur que vous m’avez octroyé. »
Ensuite, Sri Chinmoy a soulevé Ravi Shankar, sa femme Sukanya et sa fille, Anoushka. Sur le chemin du départ, Ravi Shankar s’est adressé à l’auditoire d’étudiants de Sri Chinmoy, «Vous êtes tellement chanceux de l’avoir comme guide dans la vie. »

Le lendemain matin, l’un des responsable de l’Ashram Yogananda en Californie a accompagné Sri Chinmoy dans les jardins de l’Ermitage. Ravi Shankar, qui avait invité le Maître à l’ermitage, les accompagnait.

Source de l’article :
http://www.radiosrichinmoy.org/10174/pranati-obeisance/

Le suicide confronté à la carapace physique et à la vie de l’âme

10 septembre 2012

poupe769esrusses.jpg
La poupée Russe et sa symbolique inconsciente de corps et de vies emboitées

En occident, l’on a complètement oublié l’existence de l’âme dans la carapace physique.

En Inde, les maîtres spirituels, les yogis avancés, comme en médecine ayurvédique, évoquent l’âme comme pas plus grosse qu’une goutte d’huile, à la droite du cœur physique, ce cœur spirituel que les artistes qui peignent le Christ montrent comme à l’origine d’une effluve de lumière. Sri Chinmoy la présente comme ayant une puissance phénoménale. Krishna la dit éternelle, indestructible.

Utiliser le mot « carapace », en parlant du corps physique, fait référence au côté solide de la vie. Ce corps, résistant, s’il réduit à l’échec de nombreuses tentatives de suicide, en raison de la violence avec laquelle on l’agresse, est souvent endommagé et condamné a rester avec une mobilité réduite, voir un handicape grave.

L’on peut constater par soi-même, à maintes occasions, que cette dure carapace, difficile à rompre, a une vie à l’intérieure : la profusion de pensées dans le mental, les pleurs et sanglots au fond du cœur, et plus profondément encore, la paix, la joie et la plénitude dont notre âme est la douce source.

Quand on écoute parler les personnes âgées, certaines expriment leur sentiment d’avoir 20 ans, ou d’être de jeunes enfants, intérieurement, mais extérieurement d’avoir une autre vie, limitée, défraichie. Dans ces moments, ces personnes distinguent leur âme (vie intérieure) de leur physique. Lire la suite de l’article »

Vidéo du concert de musique spirituelle du Maître indien Sri Chinmoy, à Zurich, devant 6000 chercheurs spirituels

31 mars 2012

Image de prévisualisation YouTube

Le 31 mars 1985, le Maître spirituel Sri Chinmoy (1931-2007) a donné son premier grand concert au Zurich Hallenstadion, une salle prestigieuse, consacré habituellement aux manifestations sportives, aux comédies musicales ou aux concerts de pop musique.

Ce jour-là, Sri Chinmoy a transformé le lieu en un bâteau de la manifestation spirituelle. Environ 6000 chercheurs sont venus de toute l’Europe pour assister à cette performance du Maître spirituel indien. Le concert a duré trois heures, il a été entrecoupé à chaque heures par un entracte. Sri Chinmoy souvent méditait entre l’usage des différents instruments. Vous avez l’occasion ici de profiter de cet enregistrement historique. D’une durée de 2h07, le reportage est aussi disponible en DVD, avec plus d’une centaine d’autres DVD sur la vie, les performances sportives, artistiques, les méditations, les conférences, les voyages consacrés dans le monde de Sri Chinmoy. Vous les trouverez sur le site du reporter kedarvideo :

http://srichinmoy.blogspot.com

7 pensées élevées sur l’Amour du Maître spirituel indien Sri Chinmoy

26 mars 2012
7 pensées élevées sur l'Amour du Maître spirituel indien Sri Chinmoy dans * Doute sri-chinmoy-CKG_51-246x300

Sri Chinmoy a aimé le monde entier

Au lieu d’inventer une raison pour laquelle
Vous ne pouvez aimer le monde,
Essayez d’en créer une pour laquelle
Vous devez absolument l’aimer.

0 0 0

Il faut aimer
Non seulement au delà de ce que l’on voit,
Mais aussi au-delà de ce que l’on ressent,
Si l’on veut entonner le chant
De la transcendance de soi.

0 0 0

Aimez le monde,
Aimez-le !
Sinon vous serez contraint de traîner
Le plus pesant des fardeaux :
Votre propre soi
Lourd d’amertume.

0 0 0

Si l’on veut transformer
L’amour humain
En amour divin
Il est essentiel d’avoir
Le cœur humble.

0 0 0

Dites « non » à votre mental qui doute.
Dites « oui » à votre cœur qui aime.
Vous serez soulagé
De vos tensions nerveuses.

0 0 0

Votre mental récalcitrant
Sait ce que rancune veut dire.
Votre cœur aimant
Sait ce qu’unité veut dire.

0 0 0

La peur hait.
L’amour pardonne.
La sagesse oublie.

© Aphorismes de Sri Chinmoy extraits du livre « Un jour nouveau » paru aux Editions Oneness-Son . (a ce jour épuisé) ; Vous pouvez trouver l’équivalent dans un livre plus gros, « Le voyage de l’Ame » paru aux Editions de la Flûte d’or.

Armes légères et illégalité, l’ONU prend position alors que l’on est au lendemain du drame de Toulouse

24 mars 2012


Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Drapeau des Nations Unies flottant à New York au siège des Nations Unies

Communiqué de presse : ASSEMBLEE GENERALE CD/3330

Département de l’information • Service des informations et des accréditations
New York

23/03/2012
Comité préparatoire de la Conférence 
des Nations Unies sur les armes légères
9e & 10e séances – matin & après-midi


ARMES LÉGÈRES: LE COMITÉ PRÉPARATOIRE DE LA CONFÉRENCE D’EXAMEN ADOPTE SON RAPPORT FINAL


Après une semaine de débats, le Comité préparatoire de la Conférence des Nations Unies chargée d’examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme d’action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects a achevé aujourd’hui ses travaux en adoptant son rapport final.  « Malgré des problèmes réels, nous sommes parvenus à réaliser des progrès remarquables », a conclu sa Présidente, Mme Joy Ogwu, du Nigéria.

Lire la suite de l’article »

Le 1er Marathon du Sri Chinmoy Marathon Team au Bois de Vincennes à Paris s’est déroulé ce 18 mars 2012

20 mars 2012
Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Un moment du Marathon du SCMT Paris au Bois de Vincennes le 18 mars

Ce dimanche, les membres du SCMT étaient à 4 heures du matin au bois de Vincennes, à la lumière des phares des véhicules, entrain de monter les tentes qui allaient accueillir les coureurs du Marathon.

A huit heure commençaient à s’inscrire les coureurs. 

C’est le 12 ème marathon du Sri Chinmoy Marathon Team à Paris, en effet le premier a eu lieu en 1987 et ensuite presque chaque année jusqu’en 2000. Ils se déroulaient jusqu’alors au Bois de Boulogne. Le record de la course a été établi pour les hommes, dès la première année, en 2H30’03″.

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Les coureurs à chaque tour se font compter et reçoivent des encouragements

Pour cette édition au bois de Vincennes, tout le monde a eu beaucoup de chance, le temps était doux, couvert, mais agréable. Il était propice au coureurs et aux organisateurs. Seule une petite pluie, légère et douce est tombée comme une bénédiction vers six heures, au montage, et une fois la course terminée, au début du rangement.  Lire la suite de l’article »

12345...91